banniere

L'espace visiteurs

[535] - Que faire des manuels inutilisés ?

Il s’agissait de résoudre une question toute pratique : que faire face à l’arrivage massif de nouvelles séries de manuels dans nos casiers en fin d’année, pour libérer nos étagères sans alimenter la déchetterie ? sachant qu’il est en principe interdit de revendre ces manuels, même si certains le font sur internet...
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

 

Au sein du lycée
- Enrichir le CDI du lycée : tous ces manuels sont de précieuses anthologies, sources d’images et de topos culturels ou méthodologiques souvent assez bien faits ; cela fait de la bonne documentation à laisser en consultation personnelle à nos élèves, surtout les 1re (mais il est vrai que les documentalistes se trouvent souvent face au même problème d’engorgement que nous...).
- Attention ! Les professeurs documentalistes se doivent de "désherber" leur CDI, c’est-à-dire de se défaire des ouvrages qui n’ont plus cours pour les élèves. Il ne s’agit pas d’un lieu de conservation (à long terme) des documents.
- Les mutualiser dans un cabinet de Lettres, à destination des collègues qui auraient manqué une « distribution » ou d’élèves qui voudraient pouvoir travailler chez eux avec des documents (pour des exposés...).
- Doter des collègues débutants, stagiaires ou TZR, ou passant de collège en lycée, qui n’auraient pas accès gratuitement à ce manuels (sur la liste Profs-L, certains jeunes collègues se sont manifestés suite à cette question, et des manuels ont pu leur être envoyés !).
- En faire cadeau à des élèves de 2de motivés par les Lettres, qui pendant l’année veulent préparer la 1re (l’expérience montre que seuls les élèves sérieux en prennent... les autres ne se donnent même pas la peine de les regarder lorsqu’on ramène la pile en classe ! En revanche, ceux qui se servent adorent ce genre de cadeaux ! ils peuvent les utiliser ensuite en 1re pour des recherches ou des remédiations personnelles).
- Les offrir à des élèves de 1re qui envisageraient des études de Lettres.
- Les laisser à qui les veut en salle des profs !

Dans la ville ou la région
- Les proposer à l’IUFM le plus proche, pour donner du grain à moudre à nos futurs collègues.
- Les proposer à des structures de soutien scolaire, d’aide aux devoirs ou à de cours d’alphabétisation (voir municipalités ou organismes caritatifs).
- Par le biais de la bibliothèque municipale, d’anciens manuels ont été donnés à une prison.
- Les donner à la fondation Emmaüs qui les revend pour 1 euro le manuel.

A l’étranger
- Les regrouper entre plusieurs collègues de la même discipline, et / ou plusieurs établissements, pour pouvoir approvisionner quelques classes de pays en difficulté ; les pays de l’Est de l’Europe (Roumanie, Pologne) sont intéressés par exemple ; des associations humanitaires récupèrent ces manuels : « Référence Bénin » en Belgique, par exemple ; ou l’association France-Palestine.
- Attention là aussi, certaines associations cherchent des manuels pour une classe entière. Le don de spécimens n’est pas toujours intéressant puisqu’il ne permet pas de doter les élèves.
- Approvisionner une didacthèque de lycée à l’étranger.

Pour une réutilisation personnelle
- « Désosser » ces manuels en découpant tout ce qui peut-être intéressant (images, textes, bilans méthodologiques, exercices) pour le reclasser dans des classeurs personnels et s’en resservir en temps utile.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Isabelle Farizon

- Dernières publications :
[724] - Réalité des personnages de roman
[592] - Mises en scène de L’Ecole des Femmes
[570] - Poèmes sur la montagne
[557] - Exploiter un exemple littéraire dans une argumentation
[555] - Lectures cursives de romans contemporains pour la Première









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2008 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip