WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste français-collège


Article : [491] - L’esprit de la réforme


dimanche 29 avril 2018

Par Magali Cheynet

La question était de savoir en quoi la réforme du collège a changé les pratiques en classe.

Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

Les points positifs :

  La plus grande place de l’oral :

  • « L’oral prend une place plus grande, et doit être travaillé, évalué, pas seulement de manière intuitive, mais plus précisément. »
  • L’oral est travaillé de façon plus méthodique.

  L’accessibilité des tâches demandées.

  L’interdisciplinarité avec les EPI notamment

  Les travaux en binôme / en groupe.

  Une approche des textes littéraires résolument orientée par des questionnements anthropologiques

  Une meilleure individualisation :

  • « L’esprit serait de se donner des objectifs (ceux de fin de cycle) et de mieux accompagner chaque élève dans son cheminement d’apprentissage vers ces objectifs, voire pour certains de les dépasser. »
  • la différenciation des travaux des élèves
  • beaucoup plus d’explicitation notamment sur les procédures d’apprentissage (métacognition)

  L’autonomie des élèves :

  • « En classe, l’objectif me semble aussi d’évoluer vers des travaux plus autonomes de la part des élèves, puisqu’ils doivent au final mettre en Å“uvre les fameuses tâches complexes d’eux-mêmes. L’approche spiralaire (quel terme !) doit aussi permettre d’asseoir progressivement des savoirs-faire. »

  Une évaluation prioritairement en termes de maîtrise de compétences en sixième. En troisième, beaucoup moins .. et une envie très forte de continuer à faire de la « littérature » et des EPI au service de celle-ci.

Les dérives et les craintes :

  L’évaluation n’est pas proposée pour que l’élève soit conscient de ce qu’il sait faire ou pas, et puisse progresser. Elle reste trop souvent un classement, et une transmission aux parents de bilans sur les performances de leur enfant

  Le travail par objectifs oblige les professeurs à des résultats, comme en entreprise, alors que certains élèves, malgré toute la bonne volonté des enseignants, n’atteindront pas les objectifs, donc l’humain disparaît. La réforme est-elle si humaniste que cela, et ne s’agit-il pas de former les meilleurs entrepreneurs du futur, qui seront performants dans tous les domaines, sauront bien présenter, se vendre même ?

  Les moyens de travailler réellement la différenciation sont très réduits, donc contraires à la mise en place profonde de la réforme

  La suppression des postes

  La complexité : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de Magali Cheynet :

[491] - L’esprit de la réforme



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[495] - Lancement de séquence

[494] - Théâtre : les mots sont-ils une arme ?

[493] - Feuilletons



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018 
Positive SSL