banniere

L'espace visiteurs

[767] - Portraits réalistes

Il s’agissait de constituer une liste de portraits dans le cadre d’un parcours sur le réalisme et le naturalisme.
Synthèse mise en ligne par Delphine Barbirati.

 

Récits, contes et romans

- BALZAC H.de, Le Colonel Chabert ; le portrait du personnage éponyme ; de « Huit jours après les deux visites que Derville avait faites » à « Il y est, monsieur le comte, répondit Simonon » ; le premier chapitre avec la description de l’étude et des clercs : l’extrait commençant par ces mots « En entendant ces explications ... » ou celui qui commence par « Le jeune avoué demeura pendant un instant stupéfait... ».
- BALZAC H.de, Le Curé de Tours ; le portrait de Mademoiselle Gamard, le passage qui précède cet extrait explique le sens du portrait en tenant un discours sur les vieilles filles dont Mademoiselle Gamard est l’archétype.
- BALZAC H.de, Le Père Goriot ; l’Abbé Carlos Herrera, décrit également dans Les Illusions perdues.
- BALZAC H.DE, Les Illusions perdues ; le portrait de Jérôme-Nicolas Séchard dit « l’Ours », à l’âge de 70 ans ; première partie « Les deux Poètes » ou celui de l’Abbé Carlos Herrera, à comparer au portrait qui en est fait dans Le Père Goriot.
- FLAUBERT G., L’Education sentimentale ; portrait de Madame Arnoux ; de « Ce fut comme une apparition » à « apparaissant dans le capot de l’escalier ».
- LA BRUYERE J.de, Les Caractères ; le portrait d’Arrias pour montrer la différence entre un portrait et un caractère, et pour élargir le propos, puisque cela ne s’inscrit pas dans le réalisme du XIX° siècle.
- MARIVAUX P.C., Le Jeu de l’amour et du hasard ; les trois portraits que fait Silvia, mais cela ne peut être qu’un élargissement puisque cela ne s’inscrit pas dans le réalisme du XIX° siècle.
- MAUPASSANT G.de, Boule de Suif ; un portrait du personnage éponyme et celui de Loiseau de « Dans la voiture on se regardait curieusement » à « qui la guettait d’un air émoustillé ».
- MAUPASSANT G.de, La Parure ; l’incipit.
- ZOLA E., La Curée ; les portraits d’Aristide Saccard et de Renée ; incipit, au moment où Renée arrive à la soirée de Saccard.
- ZOLA E., Le Ventre de Paris ; le portrait de la charcutière Lisa, femme appétissante, comparée à « un bon morceau de cochon ».
- ZOLA E., Nana ; un portrait de Nana offrant un jeu de regards croisés : nana est vue dans un miroir et à travers le portrait qu’en fait Le Figaro ; néanmoins, il est beaucoup fait mention de la sexualité du personnage, ce qui peut permettre de montrer que les réalistes font entrer dans le roman des personnages qui n’y avaient pas leur place avant eux.
- ZOLA E., Thérèse Raquin ; le portrait de Camille quand Laurent reconnaît les noyés de la morgue au chapitre 13 ; ce passage permet de nuancer un peu le « réalisme » ; la vision du cadavre, avec les verbes de mouvement, a quelque chose de fantastique. Cette vision est qualifiée de tableau et l’on y retrouve une douzaine d’expressions, surtout des adjectifs, déjà employées dans les descriptions du tableau représentant Camille vivante.

Pistes méthodologiques

- Si les portraits sont tirés de courants différents, il est intéressant de commencer par identifier l’auteur, son époque et le courant auquel il appartient : les élèves peuvent prendre conscience qu’un minimum de connaissance d’histoire littéraire est nécessaire pour savoir ce que l’on peut attendre des portraits.
- Identifier le personnage décrit : son nom, son statut, son métier, le rôle qu’il joue dans l’histoire.
- Identifier le narrateur et le point de vue et chercher les effets : la focalisation interne permet un jugement de valeur sur le personnage décrit, offre un point de vue choisi et donc non objectif.
- Relever les éléments de description physique et psychologique.
- Identifier les moyens de fournir ces éléments : sont-ils explicites ou implicites ? Passent-ils par les actes et les paroles du personnage ?
- Identifier les images : métaphore, comparaison et autres figures de style.
- Analyser la structure du portrait.
- Comparer les différents portraits.
- Comparer un portrait et un extrait du scénario du film adapté du roman.

Site utile

- MAGISTER ; propose un extrait de la préface et en extrait du roman, mis en regard l’un de l’autre ; l’objectif est de montrer comment, au-delà de l’image mentale qu’il permet de construire, l’auteur répond à certaines attentes du lecteur, donne des indices sur le déroulement de l’histoire, crée une impression sur un personnage.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2005
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >




Nathanaëlle Pirard

- Dernières publications :
[964] - Littérature concentrationnaire
[872] - Poésie et synesthésie
[838] - Lecture sur le symbolisme
[821] - Parodies de contes
[811] - Etudier la focalisation des nouvelles à chute









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2012 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip