WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste français-collège


Article : [265] - Etudier le slam


lundi 20 décembre 2010

Par Catherine Briat

Il s’agissait de trouver de trouver une bonne d√©finition du slam ainsi que des textes int√©ressants √† √©tudier..
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.

  DUCAL C., FOURCAUT L., LE HOT P., Ateliers Slam.
C’est une mine d’activit√©s √† partir de ha√Įkus, de po√®mes "classiques"... Des productions d’√©l√®ves sont jointes syst√©matiquement et provoquent l’envie de tenter la m√™me exp√©rience avec ses propres √©l√®ves, quelle que soit leur classe.

  GRAND CORPS MALADE : Deux tr√®s bons textes √† mon avis : « Midi 2O » et « Chercheur de phases » , le premier pour le th√®me "carpe diem", le second pour la d√©finition de la po√©sie.
Apr√®s l’√©tude de ces textes, un mini travail d’√©criture √† propos du th√®me "moi" a √©t√© mis en place (sur deux heures), suivi de lectures/scansions/r√©citations (la mani√®re √©tait libre, la seule obligation √©tait d’√™tre a capella, comme les vrais slameurs).
Ce n’√©tait pas not√©. Les √©l√®ves ont bien aim√©, mais je pense que l’id√©al pour d√©coincer les timides est de faire un v√©ritable atelier d’√©criture sur du long terme.

  GRAND CORPS MALADE : « Midi 2O ».
Je l’avais travaill√© en 3e pour √©tudier le lyrisme en po√©sie. Enfin travaill√©... disons que c’√©tait juste en √©cho √† un po√®me de Queneau : Queneau, « Je crains pas √ßa tellement »

  GRAND CORPS MALADE : "Toucher l’instant" sur l’album "Midi vingt" parle de l’√©criture po√©tique. "
Je n’ai pas tellement aim√© ce qu’il a fait ensuite ("Romeo kiffe Juliette et Juliette kiffe Rom√©o, c’est limite). Je pr√©f√®re Abd El Malik (enfin, son album "Gibraltar", fait avec le mari de Juliette Gr√©co, G√©rard Jouannest). Quand j’√©coute "Saigne", j’ai des frissons authentiques, et il y a aussi ce morceau incroyable o√Ļ on entend un sample et la voix de Keren Ann.

  GRAND CORPS MALADE, « Saint Denis ».
Vous trouverez plus ou moins une d√©finition du slam sur cette page, le texte et d’autres pistes.
J’ai ador√© le travail sur ce texte : pour les niveau de langue, les allusions culturelles riches ( de t√™te Piaf mais on en avait trouv√© d’autres)

  J’ai d√©j√† men√© un projet slam avec une coll√®gue d"√©ducation musicale.
Pour la définition du mot je me suis référé à un livre documentaire que nous avions au CDI sur le
slam et qui avait un CD d’accompagnement. Une encyclop√©die du CDI, sur la musique et les
courants musicaux exclusivement m’a √©t√© pr√©cieuse √©galement.
J’ai utilis√© un texte de GRAND CORPS MALADE dans l’album dans lequel il fait r√©f√©rence √† la ville de St Denis : "Je trempe ma plume" qui parle de l’acte d’√©crire, du pourquoi, du comment. Tr√®s beau texte.
Les √©l√®ves, qui √©taient des 4e d’aide et soutien je tiens √† le pr√©ciser, ont aim√© ce projet. ils ont √©crit des textes d’imitation √† partir d’autres slams de grand Corps m : "de ma fen√™tre..." (l’auteur y dit ce qu’il voit : sympa pour la description de ce qu’ils voient de leur chambre ou de la fen√™tre de la classe)), "St denis" (personnification de paris, √† adapter √† la commune d’origine, √† la ville, au pays...), "j’veux √©crire un slam pour" (islam d√©di√© √† la ville d’enfance de GCM ; eux ont d√©di√© leur slam √† une personne ch√®re.) enfin certains ont utilis√© un po√®me de Rimbaud "on n’est pas s√©rieux quand on a 17 ans"et ont r√©p√©t√© plusieurs fois ce vers.
Tous ces textes avaient un point commun : l’amorce anaphorique, embrayeur d’√©criture.
Ils ont travaill√© sur ordinateur, ont illustr√©, pr√©sent√© leur slam comme une jaquette de CD. Ils ont enregistr√© sur Audacity. Le fond sonore √©tait du piano comme pour GCM, car l’une des √©l√®ves jouait de cet instrument. Les m√©lodies tr√®s simples ont √©t√© choisies √† partir des morceaux qu’elle connaissait et qui avait une certaine lenteur. Le professeur de musique a de temps en temps pris le relais mais je voulais que leur "produit" soit au maximum de leur cru.
Ca a √©t√© un moment intense pour eux, d’√©couter le piano, de dire avec le piano et de s’entendre
ensuite. Ca a créé des liens entre eux et un respect mutuel.
Enfin, ils ont gardé leur chanson sur MP3.
L’√©criture a pris du temps c’est s√Ľr mais ils ont cherch√© des rimes dans les dictionnaires sp√©cialis√©s, ont mutualis√© leur travail...c’√©tait tr√®s int√©ressant.
Le moment d√©licat a √©t√© la premi√®re fois qu’ils ont oralis√© leur slam : √©videmment √† 14 ou 15 ans
c’est d√©licat, on se livre, on n’aime pas sa voix, on a peur du jugement des autres. J’ai par√© le coup en faisant des petits groupes au d√©but (affinit√©s, gar√ßons, filles) . Ensuite, apr√®s un entrainement et une mise en confiance, c’√©tait parti !

  Je fais depuis quelques ann√©es une s√©quence "du slam √† la po√©sie" qui marche tr√®s bien avec les 4√®mes. C’est une approche excellente de la m√©taphore et ils adorent aussi travailler sur les allit√©rations. Je travaille moi aussi √† partir de textes de Grand Corps Malade. La production que je leur demande est une imitation de midi 20 bas√©e sur les √©v√©nements importants de leur propre vie. Ils appr√©cient le fait que, pour respecter le caract√®re propre du slam, je ne vois pas leur texte √©crit. Il est lu devant la classe avec un syst√®me de notation vaguement copi√© sur les comp√©titions de slam : 6 √©l√®ves sont tir√©s au sort et notent. On √©limine la note la plus haute et la plus basse et la moyenne obtenue s’additionne √† √©galit√© avec ma propre note. Cette cr√©ation met presque syst√©matiquement en valeur des √©l√®ves en difficult√© scolaire mais qui ont plus √† raconter parce qu’ils ont d√©j√† √©t√© un peu plus bouscul√©s par la vie. Ils ne sont pas entrav√©s par l’orthographe et sont tr√®s partants. En lien avec le professeur de musique, on utilise parfois une boite de rythme pour favoriser la lecture scand√©e. Le travail sur l’√©locution est int√©ressant aussi.Le lien avec la po√©sie se fait tout naturellement ensuite et il est facile de trouver des th√®mes communs √† ceux √©tudi√©s en slam chez les grands po√®tes.

  Les textes de GRAND CORPS MALADE sont tr√®s chouettes √† travailler avec les √©l√®ves.
Et il y en a des adapt√©s pour toutes les ann√©es du Coll√®ge... Avec ses plusieurs duos, GCM peut interpeller aussi les √©l√®ves avec des chanteurs qu’ils ne connaissent pas toujours. Je pense √† Charles Aznavour, notamment.
Le site de Grand Corps Malade est ici.
Il donne lui-m√™me une d√©finition du SLAM. C’est celle-l√† qu’il faut reprendre, √† mon avis : √ßa me semble la plus compl√®te et la plus concern√©e.
J’ai par exemple, cette ann√©e, entam√© mon parcours sur les niveaux de langue avec Romeo kiffe Juliette. Les trois niveaux de langue sont repris.
Cela a bien fonctionn√©. Et notamment en religion (mais le programme en Belgique n’est pas le m√™me qu’en France), je travaille surtout les textes en parall√®le : je pense que les textes de GCM, on peut tous les travailler, selon le niveau et l’ann√©e.

  ABD EL MALIK pla√ģt beaucoup aussi, notamment avec ces titres : "12 septembre", "Ma jolie", "Gibraltar"et "Saigne".

Pistes
  Il y a la f√©d√©ration fran√ßaise de slam po√©sie.
  Un coll√®gue a d√©j√† d√©pos√© une s√©quence sur slam et po√©sie, sur WebLettres.


Ce document constitue une synth√®se d’√©changes ayant eu lieu sur Fran√ßais-coll√®ge (liste de discussion des professeurs de fran√ßais au coll√®ge) ou en priv√©, suite √† une demande initiale post√©e sur cette m√™me liste. Cette compilation a √©t√© r√©alis√©e par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni √† titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est prot√©g√© par la l√©gislation en vigueur en mati√®re de droits d’auteur. Toute rediffusion √† des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de Catherine Briat :

[454] - Discrimination raciale

[438] - Listes de mots thématiques

[435] - Regards sur le monde contemporain

[1 000] - Romans et grossesse

[359] - Quitter le monde de l’enfance



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[491] - L’esprit de la r√©forme

[490] - Codes secrets et énigmes

[489] - La chanson engagée en 3ème



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018 
Positive SSL